28/11/2012

Nabil Ayouch, réalisateur marocain

« Il y a une volonté d’aider le cinéma au Maroc »

Evènements et festivals, Maroc

Inspiré par les attentats terroristes de Casablanca, le film marocain Les Chevaux de Dieu suit le parcours d'un groupe de jeunes depuis leur enfance dans les bidonvilles jusqu’à leur ultime acte de destruction : le suicide programmé.

Euromed Audiovisuel a interviewé le réalisateur Nabil Ayouch à l’occasion de la 12ème édition du Festival de Cinéma Méditerranéen de Bruxelles, qui s’est déroulé du 9 au 17 novembre et dans lequel Les Chevaux de Dieu a remporté le Grand Prix ainsi que le Prix Cineuropa. Ayouch a plus récemment été primé lors de la 4ème édition du Festival du Film de Doha Tribeca, où il a reçu le prix du meilleur réalisateur.

« Il y a une volonté politique au Maroc d’aider le cinéma et les cinéastes depuis une vingtaine d’années maintenant, et elle en train de porter ses fruits depuis une dizaine d’années véritablement ».

Interview en français.

partagez cet article par email imprimer cette page