30/09/2013

Winter of discontent choisi comme candidat à l’Oscar pour l’Egypte

Le drame d'Ibrahim El Batout représentera l’Egypte dans la catégorie Meilleur Film en Langue Etrangère

Égypte

Winter of discontent choisi comme candidat à l’Oscar pour l’Egypte

L’Egypte a choisi le film révélation Winter of discontent d'Ibrahim El Batout, drame sur les événements qui ont amené à la révolte de la place Tahrir, comme candidat à l’Oscar dans la catégorie Meilleur Film en Langue Etrangère.

Le choix, significatif, arrive à un moment où le pays est dans la tourmente à cause de la répression prolongée sur les islamistes qui a suivi l’éviction par l’armée islamiste du président Mohammed Morsi. Le choix a été effectué par un comité indépendant créé par le Centre du Cinéma Égyptien, qui est sous l'égide du Ministre de la Culture.

Winter of Discontent est une description crue de la torture sous régime de Hosni Mubarak et des tentatives des services secrets d'annuler la révolution égyptienne de 2011. Il s’agit de la première production lancée par Zad, société de production établie au Caire lancée par l’artiste pluridisciplinaire Amr Waked et représentée dans le premier Réseau des Distributeurs sud-méditerranéens MEDIS, qui a été lancé à Dubai en 2012.

Le film a été présenté à Venise en 2012, et  a beaucoup voyagé. En 2012, Winter of Discontent a été projeté dans plusieurs festivals, où il a rencontré un certain succès. Il a été présenté au Festival du Film de Londres, au Festival du Film de Stockholm, au Festival International du film de Chicago, au Festival International du Cinéma Méditerranéen de Montpellier, où il a remporté deux prix, au Festival International du Film du Caire, où le film a gagné le Prix Spécial du Jury, et au Festival du Film de Dubaï, où Amr Waked a gagné le prix du Meilleur Acteur.

Le film a également été projeté au Parlement européen en novembre 2012, grâce à Euromed Audiovisuel.  

« Il s’agit d’un choix politiquement rassurant », affirme Waked. « Sans le 25 janvier (place Tahrir) nous n’aurions pas connu le 30 juin (date à laquelle millions de gens ont demandé la démission de Morsi) », explique-t-il. Amr Waked, comme beaucoup d’artistes égyptiens, soutient la répression militaire.

« Au niveau artistique, nous sommes très fiers. C’est un travail pour lequel nous avons depensé beaucoup d’énergie, et ce choix nous confirme que nos effort ne sont pas vains », ajoute-t-il.

Amr Waked, internationalement connu pour ses interprétations dans SyrianaHouse of Saddam et Salmon Fishing in the Yemen, joue dans Winter of Discontent le rôle d’un expert informatique ayant été torturé.

Sorti en mars dans les cinémas égyptiens, Winter of Discontent est resté au programme des cinémas locaux durant huit semaines, une période exceptionnellement longue pour un film d’art et d’essai. Distribué par une société connue sous le nom de The Trio (Al Massa, Oscar et El Nasr), le film est devenu candidat pour le Meilleur Film Etranger en suite au chaos postrévolutionnaire. En 2011, le pays avait presenté, comme candidat, Lust, de Khaled El Hagar, qui parle d’une famille pauvre dans une banlieue d’Alexandria et des frustrations quotidiennes des Égyptiens qui cherchent à joindre les deux bouts dans l’Égypte pré-revolutionnaire.

Les finalistes seront annoncés le 16 janvier prochain, et la cérémonie aura lieu le 2 mars au Dolby Theatre.

 

Sources : VarietyEuromed Audiovisuel 

partagez cet article par email imprimer cette page