08/01/2014

Plus de 20.000 entrées tunisiennes pour Bastardo

Le nouveau long-métrage du réalisateur tunisien Nejib Belkadhi a dépassé les 20.000 entrées en moins d'un mois

Industrie, Tunisie

Plus de 20.000 entrées tunisiennes pour Bastardo

D’après le magasine tunisien Mag 14, plus de 20.000 personnes en Tunisie ont vu Bastardo, le dernier film de Nejib Belkadhi, depuis sa sortie nationale le 8 décembre dernier.

Selon le Huffington Post, le film raconte l'histoire de Mohsen alias Bastardo (le bâtard) retrouvé dans une poubelle par l'oncle Salah qui l’adopte et l'élève comme son propre fils. Renvoyé de son travail de gardien de nuit dans une usine de chaussures, Mohsen fait installer sur son toit un relais téléphonique contre une rémunération mensuelle conséquente. L'antenne permet aux habitants du quartier de profiter de la téléphonie mobile dont ils étaient privés. Cette opération bouleverse non seulement la vie du quartier, mais surtout celle de Mohsen dont l'ascension sociale et financière sera fulgurante, de quoi s'attirer les foudres de certains habitants...

Le film s’éloigne des clichés trop souvent présents dans le cinéma tunisien. Ainsi, la critique est unanime et la sortie en salle est un vrai succès.

Désormais, le rêve est permis car Bastardo participe actuellement au festival international du film de Palm Springs, qui se tient du 3 au13 janvier en Californie, dans la section « World Cinema Now ».

Quant aux cinéphiles tunisiens, ils auront encore la possibilité de (re)voir ce long-métrage qui constitue à coup sûr l’un des événements culturels les plus marquants de l’année. Le film sera projeté durant ce mois de janvier dans plusieurs villes du pays.

 

Sources : MAG14, Huffington Post

Image : Huffington Post

 

Bastardo - bande annonce :

partagez cet article par email imprimer cette page