Les fondements du Programme

L'audiovisuel, vecteur de l'entente culturelle entre les deux rives de la Méditerranée

L'année 2005 a marqué le 10ème anniversaire de la Conférence de Barcelone où les ministres des affaires étrangères de l'UE et les 12 partenaires méditerranéens (Algérie, Autorité Palestinienne, Chypre, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Malte, Maroc, Syrie, Tunisie, Turquie) ont donné vie au partenariat euro-méditerranéen afin d'établir des liens économiques et culturels étroits entre le sud de la Méditerranée et l'Europe. Leur idée était que des programmes communs aideraient les pays partenaires à créer un avenir commun durable en matière de patrimoine culturel. Les fondements de la coopération audiovisuelle furent posés dès la conférence de Thessalonique en 1997 où les ministres des affaires étrangères soulignèrent l'importance de l'audiovisuel dans la promotion d'une meilleure entente culturelle. Le lancement par la Commission européenne des programmes régionaux Euromed Audiovisuel I en 2000 et de l'actuel Euromed Audiovisuel II en 2006 traduit cette volonté dans les faits.

Quatre priorités pour de nouvelles structures et un développement durable

    Les objectifs du Programme, engagé sur trois ans, sont les suivants:
  • Former les professionnels de l'audiovisuel et du cinéma des pays et territoires MEDA
  • Renforcer et accélérer le développement, la promotion, la distribution et l'exploitation des films méditerranéens dans la région MEDA
  • Promouvoir la visibilité, l'exploitation et augmenter l'audience des films du sud de la Méditerranée en Europe et réciproquement des films européens dans les pays et territoires MEDA
  • Aider les autorités publiques du sud de la Méditerranée à structurer le secteur audiovisuel et à adopter de nouvelles mesures pour encourager son développement et lutter contre les nouvelles menaces, tel que le piratage

partagez cet article par email imprimer cette page