Dernières publications

Rapports sur le cinéma et l’audiovisuel en Egypte, au Maroc, au Liban, en Palestine, en Jordanie et en Algérie

Rapports sur le cinéma et l’audiovisuel en Egypte, au Maroc, au Liban, en Palestine,...

L’amélioration de la compréhension et le renforcement des marchés cinématographiques et audiovisuels constituent une des...
Ce Catalogue de Films pour promouvoir le cinéma arabe

Ce Catalogue de Films pour promouvoir le cinéma arabe

Le programme Euromed Audiovisuel a lancé un nouveau catalogue de longs métrages et documentaires produits entre 2011 et...

Groupe de réflexion

Renforcer le dialogue

Le Programme Euromed Audiovisuel II vise à encourager l'émergence d'une conscience euro-méditerranéenne commune et d'une vision basée sur le respect mutuel et la compréhension ainsi que la diversité culturelle. Il pourrait ainsi être perçu comme une plate-forme de paix agissant sur les deux rives de la Méditerranée.

Afin d'atteindre cet objectif, la Commission européenne est consciente de la nécessité de mettre en place une

stratégie à long terme

dans le domaine de la coopération audiovisuelle qui serait susceptible de favoriser le développement de relations durables entre les pays méditerranéens dans les secteurs du cinéma et de l'audiovisuel.

C'est seulement grâce à une politique à long terme que le cinéma arabe pourra être connu et reconnu en Europe, représentant à la fois une entité historique et une entité culturelle contemporaine. C'est seulement grâce à une stratégie à long terme qu'il sera possible d'établir des mécanismes de distribution et de conservation afin de faciliter la circulation des films les plus remarquables venus des deux rives de la Méditerranée.

L'objectif principal du groupe de réflexion est de créer des outils de coopération à long terme et d'identifier les meilleurs moyens administratifs et techniques pour mettre en oeuvre ces outils. Le groupe de réflexion devra identifier les priorités et les thèmes de coopération principaux destinés à la future politique audiovisuelle euro-méditerranéenne.

Selon les termes de cette déclaration, voici les définitions de ce Groupe de réflexion:

    Rôle du Groupe de réflexion
  • Conseiller et orienter la Commission européenne dans les prochaines étapes de la politique audiovisuelle euro-méditerranéenne;
  • Lier la politique actuelle et son avenir avec les autorités nationales concernées;
  • Faciliter la mise en oeuvre des recommandations résultant du Programme EAVII;
  • Apporter de la visibilité aux activités du Programme EAVII et optimiser ses résultats au bénéfice des professionnels des pays MEDA.
    Critères de sélection
  • être un professionnel engagé et reconnu, actuellement en fonction à un niveau décisionnaire dans un des domaines de prédilection du Programme (auteur, réalisateur, producteur, distributeur, agents de vente, exploitant, directeur de festival, directeur éditorial, directeur ou conservateur d'archives, journaliste, critique….), originaire des pays MEDA ou de l'Ue;
  • être un décisionnaire dans une institution des pays MEDA ou de l'Ue responsable des politiques audiovisuelles (cinéma, TV, etc) ou d'archives ou des politiques culturelles générales, ou encore être membre de comités consultatifs ou de conseils exerçant dans ces domaines;
  • être un décisionnaire dans une institution de coopération euro-méditerranéenne ou une institution internationale traitant de la coopération euro-méditerranénne.
    Profils
  • Les membres devront avoir la possibilité d'accéder au niveau politique dans leur pays;
  • ils devront avoir un pouvoir de décision;
  • dans le cas où ils travailleraient dans le secteur artistique (scénariste, réalisateur, etc) ils devront bénéficier d'un certain niveau de notoriété (récompenses dans les festivals, membre d'organisations professionnelles, etc);
  • Ils ne devront en aucun cas faire partie d'autres programmes bénéficiant du soutien d'EAVIIt;
  • Ils devront parler couramment le français et/ou l'anglais.

Voici la composition du groupe de réflexion

Karl Baumgartner, Allemagne. Fondateur de la société de production et de distribution Pandora, une des sociétés les plus dynamiques d'Allemagne. Il a produit plus de 60 films, dont beaucoup avec des réalisateurs non européens.

Ahmed Bedjaoui, Algérie.

Mahmoud Ben Mahmoud, Tunisie. Réalisateur (entre autres de Les Siestes Grenadines, Les Milles et une voix un documentaire sur la musique et l'Islam).

Luciana Castellina, Italie. Journaliste, ex-présidente d'Italia Cinema (organisation en charge de la promotion du cinéma européen à l'étranger), Présidente d'Honneur du Festival du Film Européen de Viareggio.

Michel Demopoulos, Grèce. Conseiller cinéma à l'ERT (Chaîne de télévision grecque publique) et ancien directeur du Festival International du Film de Thessalonique.

Sandra den Hamer, Pays-Bas. Directrice du Musée du Film d’Amsterdam.

Amos Gitai, Israël. Réalisateur (Kadosh, sélectionné au Festival de Cannes en 1998, Kippour, sélectionné au Festival de Cannes en 2000 Free Zone sélectionné au Festival de Cannes en 2000)

Michel Khleifi, Palestine. Réalisateur entre autre de Mariages mixtes en terre sainte, un documentaire sur les couples mixtes en Israël et Route 181, un documentaire livrant un regard commun sur les palestiniens et les israéliens.

Marianne Khoury, Egypte. Misr International Films.

Giacomo Mazzone, Italie, Adjoint du Secrétaire général EBU.

Xavier Merlin, France. Centre National de la Cinématographie (CNC). Directeur des Affaires européennes et internationales.

Katriel Schory, Israël. Directeur Général de l'Israel Film Fund et producteur de plus de 200 films (Deshaim S'Gulim, Ish She'Ahav B'Ivrit).

Hubert Toint, Belgique. Producteur et créateur de Saga Films (Le Cauchemar de Darwin, nominé aux Césars 2006 dans la catégorie "meilleur premier film" et nominé aux Oscars), Président de Cineuropa, le site Internet dédié au cinéma européen.

Bengt Toll, Suède. Producteur. Directeur du Festival du Film de Göteborg ainsi que du fond du Festival. Bent Toll est également à la tête du Trollhättan’s Film i Väst, un fond régional suédois, et Président du réseau Cine-regio, l'organisation fédératrice des fonds publics régionaux.

Ceyda Tufan, Turquie. Directrice de Pi Film, une société de distribution et de production turque très dynamique.

Hala Y. Zureikat, Jordanie. Directrice de la Jordan Radio and Television Corporation. Membre actif au sein de la Copeam.

N.B.Béchir Ben Trad, Tunisie, Directeur de la Direction du Cinéma, Ministère de la Culture, décédé il y a quelques semaines, faisait également partie du groupe de réflexion.

partagez cet article par email imprimer cette page