07/03/2013

Quatre projets de films sud-méditerranéens sélectionnés pour l'Atelier de Cannes

Le réalisateur jordano-palestinien Yahya Alabdallah parmi les participants au marché de co-production

Evènements et festivals, Égypte, Jordanie, Palestine

Quatre projets de films sud-méditerranéens sélectionnés pour l'Atelier de Cannes

Quatre films de la région sud-méditerranéenne ont été sélectionnés pour prendre part au 9ème Atelier de la Cinéfondation de Cannes, du 15 au 26 mai prochain.

Deux projets de films arabophones participeront à l’Atelier. Le premier est le projet documentaire Out/In the Streets du réalisateur égypto-allemand Philippe Rizk et de l’artiste égypto-polonaise Jasmina Metwaly, tous deux membres du collectif Mosireen basé au Caire. Le second est le projet de comédie noire Me, Myself and Murdoch du réalisateur jordano-palestinien Yahya Alabdallah (ayant précédemment réalisé The Last Friday), sur un Palestinien qui se réveille d'un coma pour découvrir qu’il ne peut parler qu’hébreu.

Deux projets israéliens ont également été sélectionnés : Holy Air de Shady Srour et The House on Fin Street d’Amir Manor.

Les réalisateurs sélectionnés se rendront à Cannes avec leurs producteurs, où ils participeront à des rencontres individuelles avec les professionnels du cinéma intéressés par leurs projets.

L'année dernière, trois réalisateurs de la région ont participé à l'Atelier : le cinéaste algérien Malek Bensmaïl avec Odysseys, le réalisateur jordanien Mahmoud al-Massad avec Blessed Benefits et la cinéaste palestinienne Mai Masri avec 3,000 Nights.

Le project book 2013 de l’Atelier sera disponible début avril sur le site internet de la Cinéfondation.

partagez cet article par email imprimer cette page