17/07/2012

Les projets sud-méditerranéens raflent les financements de la Commission Cinéma du Fonds Francophone

Douze projets tunisiens, libanais, marocains et égyptiens parmi les bénéficiaires des subventions

Institutions, Industrie, Tunisie, Liban, Maroc, Égypte

Les projets sud-méditerranéens raflent les financements de la Commission Cinéma du Fonds Francophone

La commission cinéma du Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud a offert à 12 projets de films sud-méditerranéens des aides à la production et à la post-production.

Sur les 21 projets aidés cette année émanant de 11 pays, cinq projets viennent de Tunisie, trois du Liban et deux du Maroc et d’Egypte.

Chaque année, le fonds distribue 1,3 millions d’euros, répartis à parts égales entre cinéma et télévision. La commission cinéma a reçu 81 demandes en 2012, parmi lesquelles 69 projets ont été déclarées éligibles et ont pu être examinées lors de la session annuelle qui s’est tenue au cours du mois de juin. 21 projets ont été retenus, dont 17 bénéficient  d’une aide à la production et 4 autres d’une aide à la finition, pour un montant total de 580.000 euros.

Sur les 17 projets bénéficiant d’aide à la production, neuf sont ainsi en provenance du Sud de la Méditerranée.

Les longs-métrages de fiction Avant le printemps d’Ahmed Atef (Egypte), Aziz Rouhou de Sonia Chamkhi (40 000 € - Tunisie), La fenêtre de minuit de Tala Hadid  (Maroc), Mort sur travelling de Mohamed Ali El Mejboud  (Maroc) et Silence radio de Raynald Bassil  (Liban) ont chacun reçu une aide de 40 000 €, alors que le projet de long-métrage documentaire de Dima Al-Joundi A la recherche de Dona Cesaria (Liban) bénéficiera d’une aide de 20 000 €. 10 000 € ont été attribués aux courts-métrages d’animation Peau de colle de Kaouther Ben H’nia (Tunisie), et de fiction Précipice de Nadia Touijer et Mélodies de Marwa Rekik (Tunisie).

Les longs métrages de fiction libanais Asfouri de Fouad Alaywan, égyptien Les derniers jours de la ville de Tamer El Said et tunisien Mille feuilles/Dégage  de Nouri Bouzid ont quant à eux reçu chacun 15 000 € d’aides à la finition.

Plus d’informations, veuillez cliquer ici.

partagez cet article par email imprimer cette page