08/11/2011

Vers un nouveau cinéma méditerranéen ?

Première conférence régionale, Programme Euromed Audiovisuel, Tunis, 14 et 15 novembre 2011

Activités du programme

C’est à Tunis, terre pionnière du Printemps Arabe, que l'Union européenne (EuropeAid), organise les 14 et 15 novembre 2011 la première conférence régionale du Programme Euromed Audiovisuel III.

La conférence réunira quelque 200 professionnels et autorités nationales en charge du cinéma et de l’audiovisuel des neufs pays partenaires du Sud de la Méditerranée. La conférence sera articulée autour de trois thématiques :

Vers un nouveau cinéma méditerranéen ?
1. Présenter les activités du Programme pour les trois prochaines années et recueillir un maximum d’opinions et recommandations de la part des professionnels des pays partenaires.

2. Créer les conditions pour développer la coopération entre l’Europe et les pays du sud de la Méditerranée et réfléchir sur les moyens de renforcer les échanges entre les pays du Sud. La conférence explorera également les liens et coopérations possibles avec les partenaires potentiels du Golfe.

3. A travers la présentation de plusieurs cas d’étude et de bonnes pratiques, entamer une réflexion commune sur les priorités du Programme Euromed Audiovisuel III qu’il s’agisse de la faisabilité d’un fond régional de coproduction, ou du rôle des télévisions dans le financement / promotion des œuvres et en débattre avec les professionnels et autorités.

Parmi les participants, Khaled El Hagar, un des plus prolifiques réalisateurs égyptiens, auteur de plusieurs titres à grand succès, le réalisateur tunisien Amine Chiboub, auteur du court métrage très remarque Obession, Fares Helou, une des plus importantes stars du cinéma et de la télévision syrienne. A noter également la présence de deux réalisateurs libyens : Mohamad Makhlouf et Salah Ghuwedr.

Plusieurs panels thématiques seront organisés pendant la conférence : un atelier sur la distribution, l’exploitation et la Vidéo-à-la-demande, modéré par Menem Richa, Secrétaire Général d’Europa Cinemas, en présence de Hyam Saliby, Gaby Khoury, Mohamed Layadi, Habib Bel Hadi, Pierre-Alexandre Labelle et Enrico Chiesa ; un débat sur les coproductions en présence de plusieurs fonds européens ou arabes dont Dora Bouchoucha, Présidente du Fonds Sud, Henning Camre, Président du Screen Institute Beirut, Souad Houssein responsable du secteur cinéma à Agence intergouvernementale de la Francophonie. Robert-Hans Eisenhauer, pionnier de la télévision franco-allemande Arte, sera le modérateur d’un panel sur le rôle des télévisions dans le financement des films.

Parmi les autres professionnels présents à noter la présence de Gian Luca Farinelli, Directeur de la Cineteca de Bologne, une des plus importantes cinémathèques au monde, Charlotte Appelgren, Secrétaire Générale de Cine-Regio, André Lange, Responsable du Département Informations à l’Observatoire européen de l’audiovisuel ou encore Andrea Rocco du réseau des commissions du film européennes.

Fathi Kharrat, Directeur du Cinéma et des Arts Audiovisuels Tunisien, Mokhtar Rassaa, Directeur Général de la TV Tunisienne et Adrianus Koetsenruijter, Chef de Délégation de l’Union européenne en Tunisie, ouvriront la conférence.

La conférence se clôturera le 15 novembre par un panel sur « la nouvelle vague » du cinéma arabe. Plusieurs réalisateurs algériens, égyptiens, libyens, jordaniens, syriens et tunisiens témoigneront sur les évènements récents qui ont bouleversé le monde arabe et sur la manière donc ces évènements peuvent influencer le cinéma.

« Dans un cadre de transformation profondes des sociétés des pays de la rive sud de la Méditerranée, le cinéma et l’audiovisuel peuvent jouer un rôle essentiel pour favoriser la démocratie et l’ouverture critique de la société civile au pluralisme », a déclaré Marcus Cornaro, Directeur en charge du Voisinage pour la DG EuropeAid à la Commission européenne. « C’est la raison pour laquelle l’Union européenne soutient avec vigueur le renforcement des industries audiovisuelles des pays du Sud de la Méditerranée », a-t-il conclu.

Euromed Audiovisuel, entré dans sa troisième phase, a un budget de 11€ millions sur trois ans (2011-2013) et finance sept projets dont l’objectif est de développer le secteur cinématographique et audiovisuel dans neuf pays du sud de la Méditerranée. Euromed Audiovisuel contribue au transfert de connaissances et de bonnes pratiques grâce à une série de formations, ateliers, mises en réseau et renforcement des capacités des professionnels et des autorités nationales.

Télécharger le programme de la conférence.

Pour plus d’information contactez:
Fadoua Ouerdiane, fouerdiane@euromedaudiovisuel.net

La conférence aura lieu à l'Hotel Africa.

Une conférence de presse aura lieu le mardi 15 novembre à 13:15 à l’hôtel Africa.

partagez cet article par email imprimer cette page