21/05/2012

L’appui au développement des capacités : nouvelle approche et activités présentées à Cannes

Pour une production audiovisuelle moderne capable de renforcer l’identité régionale et la diversité.

Activités du programme, Evènements et festivals

Le 21 Mai 2012, au Pavillon Cinémas du Monde, l’unité d’appui au développement des capacités (CDSU) du programme Euromed Audiovisuel III a présenté les résultats de ses activités et son approche innovatrice à plus que 60 professionnels euro-méditerranéens.


Berthold Wohlleber, team-leader par intérim, a exposé un tableau introductif pour expliciter l’approche de développement des capacités, telle qu’appliquée par l’Unité CDSU.


Jamais mise en pratique auparavant dans le secteur et dans la région, cette démarche s’articule autour de quatres piliers essentiels (People, Organizations, Institutions and Legislation), à travers lesquelles s’expriment les activités intégrées aux principes du développement des capacités (Cliquez pour ouvrir le tableau). Elles résultent des diverses table-rondes organisées au cours des derniers mois :



  • Création d’un marché régional pour les investisseurs potentiels – Hub régional.
  • Faciliter l’admission des films arabes dans les marchés régionaux.
  • Soutien à la mise en place de fonds régionaux Sud-Sud.
  • Renforcer les capacités de formation spécifique dans le secteur audiovisuel.
  • Réimplanter la culture cinématographique dans les systèmes éducatifs.

Au final, le processus devrait conduire dans les pays partenaires du Sud méditerranéen, vers une production audiovisuelle moderne visant à renforcer une identité régionale qui tienne compte de la diversité.



Ahmed Bedjaoui, Expert en Capacity Development, a présenté une synthèse des résultats des six tables rondes organisées depuis le mois d’octobre par l’unité CDSU.

Ces tables rondes se sont déroulées (par ordre chronologique) dans les pays suivants :

En Algérie, le 17 octobre 2011
En Jordanie, le 20 octobre 2011
Au Liban, le 20 janvier 2012
En Tunisie, le 24 janvier 2012
En Palestine, le 3 février 2012
Au Maroc, le 11 Avril 2012

L’un des objectifs principaux est d’accompagner le jeune cinéma qui a émergé au cours des deux dernières années à travers les changements politiques dans le monde arabe. Ce jeune cinéma qui a confirmé l’émergence d’une identité régionale moderne est basée sur les diversités qui caractérisent chacun des pays.
La synthèse des résultats des tables rondes sera disponible prochainement sur notre site web !



Linda Beath, expert en financement et développement stratégique, a présenté l’étude sur l´identification des outils de financement de la production cinématographique et audiovisuelle et de leur mise en œuvre dans la région sud-méditerranéenne.

Cette étude recense plus de 20 types de financement : subventions, incitations fiscales, coproduction, préventes, investissement, crowd funding...
Elle contient également un glossaire de tous les termes utiles en matière de financement cinématographique et audiovisuel ainsi que des recommandations pour renforcer le secteur de la production dans le sud Méditerranéen, en particulier pour que le niveau de production y atteigne le seuil d´un film produit par an et par million d´habitants, de manière á satisfaire ses publics, de même que ses professionnels.

Cet outil unique vise á aider les producteurs á élaborer des stratégies de financement de leurs projets, ainsi qu´á nourrir la réflexion des décideurs en charge de mécanismes de financement, dans le cadre de l´action de soutien á la production, la co-production et au développement de mécanismes de financement du programme Euromed Audiovisuel III.
L’étude est disponible sur notre site web, télécharger içi.


Lucas Rosant, coordinateur de la Dubai Film Connection et match maker dans de nombreux marchés internationaux, a présenté l’étude sur la collection et l’analyse de la coproduction cinématographique et audiovisuelle dans la région sud-méditerranéenne.

Cette étude concerne 221 co-productions entre 2006 et 2011. Pour chaque co-production, des données sur les auteurs, producteurs, co-producteurs, la structure du financement, la carrière festivals et marchés du film entre autres sont fournies.
L´étude fait également le point sur tous les accords officiels de co-production existant actuellement entre les 9 pays du Sud Méditerranée et le reste du monde et analyse les tendances les plus récentes.

Bien que le marché régional manque encore de statistiques et de définitions communes sur ce qu´est une co-production ou même une œuvre audiovisuelle, l´étude met en lumière le nombre croissant de co-productions (18 en 2006, 49 en 2011, plus 29 films en post-production), ainsi que la part grandissante des co-productions documentaires (de 0 en 2006 á 20 en 2011 avec 18 films actuellement en post-production).
L’étude est disponible sur notre site web, télécharger içi.


Dr Sahar Ali, chargée du projet de la collecte et de l’analyse des données statistiques sur le marché audiovisuel et cinématographique de neuf pays sud-méditerranéens, a présenté la problématique, la méthodologie et les résultats du projet.

Ces données collectées sous l’égide de l’Observatoire européen de l’audiovisuel sont un important outil informationnel visant principalement la promotion du marché audiovisuel et cinématographique de la région.

Le paysage audiovisuel et cinématographique des pays partenaires a été exploré a travers des données statistiques recensant le nombre de films produits, le nombre de salles de cinéma, les satellites opérant dans la région et les chaînes satellitaires. Ensuite, un focus sur le marché audiovisuel et cinématographique égyptien révélant d’importantes données statistiques a constitué le dernier volet de la présentation : 544 établissements de cinéma, 378 films produits entre 2002 et 2011, 121 chaines satellitaires, ainsi que d’importantes autres données statistiques sont également disponibles.
Télécharger la PPT de Dr Sahar Ali.
Le rapport sur les données statistiques du marché audiovisuel et cinématographique égyptien sera prochainement disponible sur notre site web !

 

L’appui au développement des capacités : nouvelle approche et  activités présentées à Cannes

partagez cet article par email imprimer cette page