24/12/2013

Talal Derki, réalisateur syrien de Return to Homs

« Nous avons travaillé en secret »

Evènements et festivals, Syrie

Return to Homs est le premier long-métrage documentaire du réalisateur syrien Talal Derki. La première mondiale du film a eu lieu lors de la 26ème édition du Festival International du Film Documentaire d’Amsterdam en novembre dernier.

Return to Homs raconte l’histoire de deux amis qui se battent pour la justice pendant la révolution syrienne. Ossama est un caméraman activiste, Basset est le gardien de but de l’équipe nationale syrienne de football et un chanteur révolutionnaire qui devient la voix du mouvement protestataire. Avec ce film, Talal Derki veut montrer que ceux qui se battent dans la révolution syrienne sont des gens ordinaires qui n’ont pas eu le choix, ils ont dû commencer la révolution afin de libérer leur pays du régime de Bachar Al-Assad.

« C’est formidable pour le cinéma syrien qui a toujours été dans l’ombre d’avoir l’occasion de présenter plus de sujets à propos des êtres humains, de la souffrance, du changement, du fait de faire partie de ce monde… Ce film c’est mon rêve, le rêve que je transportais tout le temps dans mon cœur, le rêve qui m’a fait rester en Syrie toutes ces années. »

« Nous avons travaillé en secret, nous nous sommes cachés jusqu’à ce que nous terminions le tournage. Il y avait toujours tellement de risques, nous avions tellement peur qu’il nous arrive quelque chose ou qu’il arrive quelque chose au personnage principal, au caméraman… »

partagez cet article par email imprimer cette page