15/09/2014

Gett : Le procès de Viviane Amsalem, futur carton au box-office

Le film sortira bientôt dans les cinémas israéliens

Israël

Gett : Le procès de Viviane Amsalem, futur carton au box-office

Gett : le procès de Viviane Amsalem, produit par le duo formé par les frère et soeur Shlomi et Ronit Elkabetz, paraîtra sur les écrans israéliens dès le 18 septembre.

Le film présente actuellement tous les signes d'un gros succès. Il a d'abord été diffusé au festival du film de Jérusalem où il a remporté de nombreux prix tels que le prix Haggiag du meilleur film israélien, le prix du public du public et celui du meilleur acteur pour l'interprétation de Menashe Noy. Le film a aussi été diffusé au festival de Cannes à la Quinzaine des Réalisateurs, et l'inégalité envers les femmes dans une Israël gouvernée par des vieilles traditions religieuses a choqué les spectateurs.

Le film a reçu 12 nominations pour la compétition Israélienne Ophir dont le vainqueur pourra représenter le pays aux Oscars.

En ce moment, Gett est diffusé au Festival international du film de Toronto, et sera prochainement à l'affiche de trois festivals importants aux Etats-Unis : le festival international du film des Hamptons, le festival du film de Mill Valley à San Francisco et le festival international du film de Chicago. Le film est distribué aux Etats-Unis par Box Pictures, et sortira dans les cinémas américains à partir de janvier 2015.

Du côté de l'Europe, Gett sera diffusé au festival du film de Londres, au festival du film de San Sebastian et au festival du film à Oslo, qui offrira au duo Elkabetz l'opportunité de présenter leurs deux précédents films, Prendre femme et  Les sept jours.

Gett retrace l'histoire d'une femme israélienne, Vivianne Amsalem (Ronit Elkabetz) qui cherche à divorcer de son mari, un homme cruel et manipulateur. La justice et les lois matrimoniales principalement religieuses de son pays ne font que jouer en sa défaveur. En effet, en Israël, il n’y a ni mariage civil ni divorce civil. Seuls les Rabbins peuvent prononcer un mariage et sa dissolution. Mais cette dissolution n’est possible qu’avec le plein consentement du mari. Viviane Amsalem demande le divorce depuis trois ans, mais Elisha, son mari (Simon Abkarian- Casino Royale, Persepolis) s'y oppose et préfère voir sa femme torturée par les juges conservateurs plutôt que de la voir célibataire.

 

Source : Cineuropa

Traduction : Cyndie Leclerc Benedetti

 

partagez cet article par email imprimer cette page