06/10/2014

Beirut Hanan Beirut : un documentaire auto-produit au festival international du film de Beyrouth

Le premier documentaire de Patrick Issa sera projeté les 6 et 8 octobre au cinéma Abraj de Beyrouth

Evènements et festivals, Liban

Beirut Hanan Beirut : un documentaire auto-produit au festival international du film de Beyrouth

Elles sont toutes les deux jeunes, libanaises et vivent seulement à cinquante kilomètres l'une de l'autre. Mais leurs univers sont totalement différents : Mireille est une citadine, Hanan, elle, une nomade qui vit dans un campement dans la montagne. L'une découvre tout juste le réseau social Facebook, l'autre apprend que les nomades dans son propre pays ne sont plus circoncises. 

La rencontre intense de ces deux femmes et de leurs cultures a été suivie par Patrick Issa, dans son premier documentaire Beirut Hanan Beirut : « Dès le départ, j'ai été intéressé par le trou temporel qu'il y a entre ces deux cultures »,explique le réalisateur.

Pour ce premier documentaire, on sent toute l'expérience de Patrick Issa qui a travaillé quatorze ans comme chef opérateur.

« J'ai étudié en cours accéléré au Liban pendant deux ans, et j'ai participé à des ateliers de réalisation. J'ai principalement appris à utiliser les émotions, à les concentrer et les partager dans les films. »

Résultat, un film émotionnel et très visuel, où les contrastes ont la part belle et où la sensibilité du réalisateur s'exprime dans des plans travaillés. Le réalisateur sait s'effacer sobrement devant les deux femmes, il laisse une grande spontanéité à leurs discussions. Au-delà de cette rencontre inattendue, c'est au final surtout le portrait de Mireille, la Beyrouthine qu'il brosse à travers le film.

 Fort de son expérience dans le cinéma, le jeune réalisateur n'a pas voulu se laisser influencer.

« Je voulais tout faire tout seul, je voulais être libre d'exprimer mes émotions et ne pas dépendre d'une production. J'ai été épaulé par des amis et de la famille, mais j'ai manqué d'argent et le projet a mis plus d'un an à être finalisé. Au Liban, il y a beaucoup de talents, les gens peuvent faire des films, mais ils ne le font pas car ils attendent d'avoir des financements. Je veux leur dire que c'est possible de faire des films expérimentaux et des documentaires sans budget. »

Le projet aura donc mis quinze mois à être terminé, avec des pauses de plusieurs mois, faute de finances.

Pour Patrick Issa, la sélection de Beirut Hanan Beirut au festival du film international de Beyrouth est une vraie reconnaissance, il espère désormais ouvrir ses horizons. Après ce voyage quasi temporel au cœur de son pays, il veut parcourir le monde entier. Celui qui se décrit comme un « nomade voyageur » sera au Népal et au Cachemire au mois de novembre, caméra à la main.

Beirut Hanan Beirut sera projeté le 6 octobre à 17h et le 8 octobre à 22h.

Anaïs Renevier

 

Beirut Hanan Beirut - bande-annonce :  

partagez cet article par email imprimer cette page