31/10/2014

Hefzy et Abdalla font de nouveau équipe pour l’adaptation de Black Tea

Hefzy coproduit aussi le prochain film Before the Summer Crowdsb de Mohamed Khan

Égypte

Hefzy et Abdalla font de nouveau équipe pour l’adaptation de Black Tea

Melanie Goodfellow de Screen Daily annonce que le producteur Mohamed Hefzy et le réalisateur Ahmad Abdalla, tous deux originaires d’Egypte, font de nouveau équipe pour l’adaptation du roman Black Tea (1995) de l’auteur libanais Rabee Jaber.

« L’histoire, qui se déroule en grande partie à Beyrouth, relate une nuit d’un jeune homme à travers différents événements de son passé alors qu’il tente de reprendre contact avec des amis perdus de vue », explique Hefzy.

Hefzy et Abdalla lanceront le projet durant le Crossroads Co-production forum, qui aura lieu du 4 au 8 novembre dans le cadre du Festival international du film de Thessalonique.

« Ce sera une première », précise Hefzy, qui est présent cette année au festival du film d’Abu Dhabi comme un des producteurs artistiques de From A to B, le deuxième long-métrage de l’Émirati Ali Mostafa.

Hefzy recherchait initialement des partenaires libanais voire français pour le film.

Avec son roman The Druze of Belgrade, l’auteur libanais Jaber a remporté en 2012 le Prix international du roman de fiction arabe, aussi connu sous le nom Arabic Booker Prize. Son roman Amerika paru en 2009, servait de base à Amreeka, le premier long-métrage de la réalisatrice américano-palestinienne Cherien Dabis.

Auparavant, Hefzy et Abdalla ont collaboré aux films Rags and Tatters et Microphone, qui a pour sujet la clandestinité de la scène hip-hop en Alexandrie et qui saisit l’ambiance de cette ville juste avant le Printemps arabe.

Film Clinic, la société de production d’Hefzy basée au Caire, a prévu d’autres projets parmi lesquels le film Before the Summer Crowds (Abl Zahmet El Seif) de Mohamed Khan, dont le tournage devrait commencer début novembre.

Le portrait de la bourgeoisie égyptienne y est brossé autour d’un médecin et de son épouse, qui se rendent dans leur résidence secondaire de la côte nord de l’Egypte au printemps avant les mois d’été très fréquentés.

Sur place, ils sont confrontés à une mère célibataire divorcée et à son amant acteur. Les tensions sexuelles dégénèrent et les relations touchent à leur fin pendant que leurs vies s’entremêlent.

Film Clinic coproduit le film avec The Producers et la société Middle West Films (MWF) du réalisateur-producteur Omar Wael, qui a travaillé auparavant avec Khan sur le film Factory Girl. Mad Solutions se charge de la distribution.

Hefzy entame aussi la phase finale du financement du film Two Rooms And A Parlour de Sherif El Bendary, avec en vedette l’acteur chevronné égyptien Mahmoud Abdel Aziz.

Ce film est l’adaptation du roman de l’auteur égyptien Ibrahim Aslan, qui met en scène un retraité solitaire obligé de quitter son appartement après le décès de son épouse.

Cette année à Cannes, Hefzy a aussi signé un accord de coproduction avec la productrice française Marianne Lère de Joparige Films. Le tournage devrait commencer début 2015.

Le thriller politique Clash!, futur projet de Mohamed Diab, suscite aussi de l’intérêt de Hefzy. Une coproduction avec l'Europe et un accord commercial sont en élaboration.

Avec comme cadre les manifestations ayant précédé la chute du gouvernement de l’ancien président égyptien Mohamed Morsi, le film suit deux groupes d’opposants au régime, qui se retrouvent enfermés dans le même fourgon de police au moment où la violence éclate autour d’eux.

Il s’agit du deuxième long-métrage de Diab après Les femmes du bus 678, un film très fort traitant du harcèlement sexuel à l’intérieur d’un bus.

 

Source : Screen Daily

Traduction : Lynn Schammel

partagez cet article par email imprimer cette page