10/11/2014

Les Journées Cinématographiques reviennent à Alger pour une 5e édition

Loin des Hommes en film d’ouverture, Nous, Dehors au programme

Evènements et festivals, Algérie

Les Journées Cinématographiques reviennent à Alger pour une 5e édition

La ministre de la Culture Nadia Labidi a procédé, samedi soir, au lancement de la 5e édition des Journées cinématographiques d’Alger (JCA), qui se tiennent du 08 au 12 novembre à la salle El Mouggar à Alger, rapporte El Moujahid.

Les journées cinématographiques d’Alger vivent leur cinquième édition grâce à l’association A nous les écrans, présidée par Salim Aggar, qui a estimé lors de l’allocution d’ouverture que les ambitions des JCA grandissent en fonction des ambitions des cinéphiles algérois.

« Nous avons organisé cette édition à la salle El Mouggar et non pas à la cinémathèque algérienne pour répondre aux besoins techniques et esthétiques de notre public exigeant, les projections se feront en format dcp et en blue-ray », a-t-il affirmé.

De son côté, la ministre de la Culture, Nadia Labidi, a estimé lors de son allocution d’ouverture que cette rencontre a été par le passé, et continue de l’être une opportunité pour la jeunesse algérienne afin de démontrer ses capacités cinématographiques.

« Plusieurs cinéastes ont fait leurs premiers pas lors des précédentes éditions des journées cinématographiques d’Alger, et ils sont devenus de grands cinéastes avec la réalisation de plusieurs œuvres complètes. Ceci dit nous sommes fiers de cette initiative car elle accompagne les jeunes dans leurs œuvres cinématographique tout en les incitant à ancrer leur présence au monde du cinéma », a-t-elle affirmé. 

Lors de la cérémonie d’ouverture, le film français Loin des hommes a été projeté en avant-première en présence de réalisateur David Oelhoffen, le comédien franco-algérien Réda Kateb et le producteur. Un film adapté d’une nouvelle d’Albert Camus L’hôte qui porte a l’écran l’éclatement de la Révolution algérienne dans une vallée du sud en 1954, deux hommes que tout oppose (un Algérien et un Français).

Les journées cinématographiques d’Alger se poursuivent jusqu’au 12 novembre avec 30 productions sélectionnées dont trois longs-métrages, neuf documentaires et 18 courts-métrages, venus de France, du Maroc, de la Tunisie, d'Egypte, du Liban, du Qatar, de la Syrie, du Canada, de la Grande-Bretagne, de la Turquie et du Bahreïn, rapporte L’Expression.

Les JCA offrent une part belle à la production nationale, puisque 16 films algériens, dont 8 coproductions pour la majorité des courts-métrages seront projetés durant ces journées.

Le documentaire Nous, Dehors, des algériennes  Bahia Bencheikh Lefgoun et Meriem Bouakaz, développé dans le cadre du programme de formation DOCmed 2011, y sera notamment projeté ce 10 novembre à 16h.

Pour consulter le programme, veuillez cliquer ici.

 

Sources : El Moujahid, L’Expression

partagez cet article par email imprimer cette page