14/11/2014

Selon le producteur Niv Fincham, la Jordanie « a beaucoup à offrir aux cinéastes canadiens »

Un accord de coproduction entre le Canada et la Jordanie serait en cours d’élaboration

Jordanie, Industrie

Selon le producteur Niv Fincham, la Jordanie « a beaucoup à offrir aux cinéastes canadiens »

Un environnement favorable et une main d’œuvre compétente font partis des atouts qui continuent de rendre la Jordanie attractive aux yeux des réalisateurs canadiens, a déclaré dimanche le producteur canadien Niv Fichman au Jordan Times.

Fichman a expliqué être en Jordanie en tant que producteur du film de guerre Hyena Road, réalisé par Paul Gross et dont le tournage se déroule actuellement dans la région d’Aqaba et Wadi Rum. « Le film parle de l’implication du Canada dans l’effort de guerre en Afghanistan », a-t-il déclaré au Jordan Times avant la cérémonie d’ouverture de la semaine du film canadien. « Si nous filmons ici, c’est parce que les paysages près d’Aqaba sont très similaires à ceux qu’on peut trouver en Afghanistan. »

Ayant récemment produit Antiviral de David Cronenberg et Enemy de Denis Villeneuve, Finchman a déclaré beaucoup aimer tourner en Jordanie parce que les gens y sont très organisés, efficaces et serviables.

Néanmoins, les réalisateurs canadiens souhaitant tourner en Jordanie sont actuellement limités par le temps qu’ils peuvent passer à tourner hors du territoire national s’ils veulent bénéficier des avantages fiscaux mis en place par le gouvernement, a fait remarquer Bruno Saccomani, l’ambassadeur du Canada en Jordanie et en Iraq, lors du festival.

jordan film shooting (id: 7878, tipologia: Images)« Si un accord de coproduction entre le Canada et la Jordanie existait, ces contraintes disparaîtraient et les deux pays y gagneraient », a déclaré l’ambassadeur.

Fichman a dit être en train de travailler avec l’ambassadeur et la RFC (Royal Film Comission, Jordanie) à la rédaction d’un accord de coproduction cinématographique officiel entre le Canada et la Jordanie afin que davantage de productions canadiennes puissent tourner en Jordanie et possiblement l’inverse.

En mai dernier, le directeur général de la Royal Film Comission, Georges David, a confié au site KFTV.com : « Bien qu’aucun traité officiel ne soit actuellement en place, nous sommes en discussion avec plusieurs pays ».

Sources : Jordan Times, KFTV.com

Photo : thelocationguide

Traduction : Grégory Dhenin

partagez cet article par email imprimer cette page