11/12/2014

Eyes of a Thief, La Voie de l’Ennemi et Nous, Dehors au Festival international du cinéma d’Alger

La 5ème édition se déroulera du 12 au 18 décembre

Evènements et festivals, Algérie

Eyes of a Thief, La Voie de l’Ennemi et Nous, Dehors au Festival international du cinéma d’Alger

Le 5ème Festival international du cinéma d'Alger (Fica) prévu du 12 au 18 décembre et dédié au « film engagé », proposera une quinzaine de documentaires et de fictions récents d'Afrique, d'Europe et d'Amérique latine, ont indiqué lundi à Alger les organisateurs, rapporte Le Temps d’Algérie.

Sept films documentaires et autant de fictions sur des thèmes aussi variés que l'écologie, la condition ouvrière, les décolonisations en Afrique ou la lutte contre l'intégrisme religieux, seront projetés à la salle El Mouggar (Alger Centre) dans le cadre d'une compétition sanctionnée par trois prix dans chacune des catégories, a indiqué à la presse la commissaire du Festival, Zehira Yahi.

Ces prix symboliques (Prix du jury et mention spéciale) seront décernés par un jury présidé par les réalisateurs algériens Djamel Bendeddouche et  Mega Mohamed Chérif pour les deux catégories (fiction et documentaires) et composé en majorité de producteurs et de cinéastes africains et européens, en plus d'un prix attribué sur vote du public.

Réalisées entre 2013 et 2014, ces œuvres cinématographiques seront débattues avec les réalisateurs dont une partie sera présente au Festival, selon les organisateurs, à l'exemple du Mauritanien Abderrahman Sissako (Timbuktu) ou du Français, Michel Teboldi, auteur du documentaire TV Gaz de Schiste: Les lobbies contre-attaquent.

Autre film attendu, la fiction Ouyoune El Haramia (Eyes of a Thief) de la réalisatrice palestinienne Nejwa Nejjar avec la chanteuse algérienne Souad Massi dans le premier rôle.festival-alger-2
Coproduit par l'Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc), ce film,- présenté par la Palestine pour les Oscars 2015 aux Etats-Unis dans la catégorie du Meilleur film étranger-, sera projeté pour la première fois sur les écrans algériens.

Le cinéma algérien sera, de son côté, représenté par H'na Berra (Nous, Dehors), un documentaire développé dans le cadre du projet DOCmed et réalisé par le duo Bahia Bencheikh El Fegoun et Meriem Achour Bouakkaz, et la fiction Loubia Hamra de Nariman Mari, en plus de la coproduction La voie de l’ennemi réalisée par le cinéaste franco-algérien Rachid Bouchareb.

Des documentaires consacrés à des figures historiques comme Nelson Mandela (Mandela, The Myth And Me, Khalo Matabane, Afrique du Sud) et Frantz Fanon (Concerning Violence, Göoran Hugo Olsson, Suède), sont également au programme de cette 5ème édition.

Les organisateurs ont, par ailleurs, prévu de rendre hommage au documentariste Serbe Stephane Labudovic qui s'était engagé pour la cause algérienne en filmant et en photographiant les combattants de l'ALN durant la guerre de libération.

L'édition 2013 du Fica avait primé, entre autres, le film Searching For Sugar Man du réalisateur suédois d'origine algérienne, Malik Benjelloul, disparu tragiquement en mai dernier. 

Source : Le Temps d’Algérie

Photo : Nous, Dehors de Bahia Bencheikh El Fegoun et Meriem Achour Bouakkaz

partagez cet article par email imprimer cette page