Dernières publications

Rapports sur le cinéma et l’audiovisuel en Egypte, au Maroc, au Liban, en Palestine, en Jordanie et en Algérie

Rapports sur le cinéma et l’audiovisuel en Egypte, au Maroc, au Liban, en Palestine,...

L’amélioration de la compréhension et le renforcement des marchés cinématographiques et audiovisuels constituent une des...
Ce Catalogue de Films pour promouvoir le cinéma arabe

Ce Catalogue de Films pour promouvoir le cinéma arabe

Le programme Euromed Audiovisuel a lancé un nouveau catalogue de longs métrages et documentaires produits entre 2011 et...

16/07/2012

Le deuxième cycle de Med Film Factory commence par l’atelier des réalisateurs

Ce programme de formation pour réalisateurs et producteurs arabes vient d’entamer son deuxième cycle par un atelier des réalisateurs à Amman

Activités des Contracts de Subvention, Jordanie

Le deuxième cycle de Med Film Factory commence par l’atelier des réalisateurs

Med Film Factory vient de démarrer son deuxième cycle à Amman avec l'atelier des réalisateurs, une session de formation de huit jours qui se déroule du 11 au 18 juillet.

Dans le cadre de l'atelier, 10 réalisateurs travaillant sur leur premier ou deuxième projet de long-métrage narratif sont encadrés par des tuteurs, réalisateurs, consultants en scénario, spécialistes du cinéma et techniciens internationaux pour développer leurs talents créatifs et aider leurs projets à prendre vie. Les tuteurs et experts de cet atelier comprennent Ghassan Salhab (Liban), Jérôme Boivin (France), Raja Amari (Tunisie), Gary Sanctuary (Royaume-Uni), Diane Baratier (France) et Pauline Dairou (France).

Med Film Factory a été lancé en 2011 par la Royal Film Commission de Jordanie, en partenariat avec Sud Ecriture (Tunisie) et la Huston School of Film and Digital Media (Irlande). Le projet est cofinancé par Euromed Audiovisuel, et vise à soutenir les réalisateurs et producteurs tout en renforçant l'industrie cinématographique dans la région.

« Tout au long de son premier cycle, Med Film Factory s'est avéré être l'une des meilleures opportunités de formation de la région pour les cinéastes arabes », a déclaré George David, directeur général de la Royal Film Commission. « Notre objectif est de mener un excellent second cycle grâce à la participation de réalisateurs et de producteurs talentueux, sans oublier des tuteurs et experts incroyables. »

« Maintenant que le deuxième cycle est lancé, nous réfléchissons déjà à l'atelier suivant du programme, axé sur la production créative, qui est la pierre angulaire de ce programme », a ajouté Dora Bouchoucha, du comité pédagogique de Med Film Factory. « À cet égard, nous pensons sérieusement à un remaniement du format pour le rendre plus efficace et mieux adapté aux besoins spécifiques des participants. »

Les huit projets du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord qui ont été sélectionnés cette année sont : Few days in Syria du scénariste/réalisateur Ahmad Ameen et du producteur Majd Hijjawi (Jordanie), The kidnap, de la scénariste/réalisatrice Dima Hamdan et de la productrice  Vida Rizq (Jordanie), Cold coffee du scénariste/réalisateur Toufic Khreich et de la productrice  Lara Ayoub (Liban), 1982 du scénariste/réalisateur Oualid Mouaness et du producteur Feyrouz Serhal (Liban), Trees also die du scénariste/réalisateur Rabih El-Amine et du producteur  Ihab El-Amine (Liban), Situation under control du scénariste/réalisateur Hany Fawzi, du co-réalisateur Essam Youssef et du producteur Eman Hameda (Egypte), Full moon night du scénariste/réalisateur Fares Naanaa, de la coscénariste Nadia Khammari et de la productrice Sarra Ben Hassen (Tunisie), et The late life du scénariste/réalisateur Youssef Chebbi et du producteur Melik Kochbati (Tunisie). 

« Je crois que c'est un exercice très utile et nécessaire pour comprendre ce que le processus de la production cinématographique implique », a déclaré Rabih El-Amine, l'un des réalisateurs participant à l'atelier. « De plus, les réunions avec les tuteurs et les experts, ainsi que l'échange entre les participants eux-mêmes, me permettra de progresser à tous les niveaux. »

Deux autres sessions de formation suivront cet atelier des directeurs pour ce deuxième cycle de  la Med Film Factory : un programme de coaching des producteurs au cours du mois de décembre 2012 et une assemblée indépendante du film début 2013.

partagez cet article par email imprimer cette page