20/07/2012

When Monaliza Smiled : une étape clef vers une industrie cinématographique solide en Jordanie ?

Industrie, Jordanie

When Monaliza Smiled : une étape clef vers une industrie cinématographique solide en Jordanie ?

Le nouveau film jordanien When Monaliza Smiled a été projeté ce mardi à la Royal Film Commission de Jordanie. Un bon nombre de critiques positives du le film ont depuis été postées sur la page Facebook du film.

« Le film, [...] qui sera bientôt présenté dans les salles de cinéma locales, est une nouvelle étape importante mettant en évidence l'émergence d'un rêve, celui de créer une industrie cinématographique en Jordanie», écrit Fadi Zaghmout sur le site Arab Observer, «  [une] industrie du film qui [en] est toujours à ses débuts, ne possède pas de formules préétablies, aucune attente ni réussites précédentes à copier. »

When Monaliza Smiled de Fadi G. Haddad  raconte l'histoire d'amour entre la Jordanienne Monaliza et l’Egyptien Hamdi. Elle a lieu de nos jours dans la capitale Amman, parmi une communauté de voisins curieux et d’autres personnages loufoques. Il met en lumière les préjugés sociaux liés à l'immigration à travers une vision romantique, précise-t-il, et le résultat est un « feel good movie » qui n'est pas sans rappeler Caramel de Nadine Labaki.

When Monaliza Smiled rend non-seulement hommage aux vieux films égyptiens à travers ses séquences en noir et blanc, mais réunit également d’anciens et jeunes acteurs jordaniens de talent.

« Je ne peux pas m'empêcher de mentionner que le producteur et le producteur exécutif de ce film sont des femmes. Chapeau à Nadia Eliwat et Nadine Toukan d’avoir relevé le défi et aidé à cette étape pour faire de la Jordanie une plaque tournante du cinéma. »

Sources: Arab Observeramersweidan

Plus d'informations : broadcastprome

 

When Monaliza Smiled - bande-annonce : 

partagez cet article par email imprimer cette page